la Carretera Austral, une bouffée de nature

Partout où l’homme est discret, la nature explose de beauté…


Et dire que nous avons hésité à prendre la « Carretera Austral« , piste d’environ 1000 km, achevée en 1982 après des dizaines d’années de travaux titanesques, et qui relie l’extrême sud du Chili au reste du pays.Alors quand il y’a hésitation, que faisons nous? Et bien, en bon démocrate que nous sommes, nous votons. Objet du vote proposé à l’assemblée (qui est trop contente qu’on lui demande son avis !) : la Carretera Austral et les chutes d’Iguazu…ou la Route 40 en Argentine et pas les chutes d’Iguazu, première proposition qui demandait quelques jours de plus sur la route. Résultat du vote à l’unanimité et sans appel : la Carretera Austral et les chutes, impossible pour nous de renoncer à ces 2 rêves ! Nous décidons néanmoins de ne pas parcourir l’extrémité sud de la piste, et c’est du petit village de Chile Chico au Chili que nous prenons un premier bateau pour traverser un lac. Les paysages de montagnes et de volcans l’encerclent, le vent tout à fait « patagonien » nous défrise sur le pont, mais quel bonheur.

La Carretera, il faut l’envisager comme une balade, une balade hors du temps, du stress et du Monde qui tourne vite, si vite. Non, là, on est dans et avec la nature qui vous sort le grand jeu et qui prend son temps pour vous dérouler tout ce qu’elle sait faire de plus beau. Le vert des pâturages côtoie le bleu des fjords, les alpages font de l’oeil aux forêts primaires, ponctués par quelques villages, assez pour se ravitailler et se rappeler que nous sommes des Hommes.

La piste est parfaite, pas qu’elle ne soit pas défoncée par endroit nous balançant de tous les côtés assortit d’un bruit de casserole malgré  une vitesse réduite à 20 km/h, non, juste assez pour nous rappeler que nous ne sommes pas chez nous, mais plutôt une sorte d’invité occasionnel de dame nature.

La pluie va nous accompagner pendant quelques jours, une pluie drue mais qui finalement va si bien avec l’authenticité de cette partie du Chili. Nous imaginons que pour ces quelques habitants des rares villages traversés que la vie ne doit pas être toujours simple. Ici, la nature peut aussi se montrer féroce, volcans très actifs et risque de tsunami viennent aussi dire que nous sommes bien vulnérables.

Il nous faudra prendre encore quelques ferrys,  poursuivre la piste, s’émerveiller dans le village d’Horniporen devant le bleu du fjord, construire un bateau et le regarder flotter, refaire le monde et se dire qu’il va falloir y’aller…

La balade aura duré 8 jours, nous aurions aimé y passer beaucoup plus de temps, mais la vie ailleurs nous attend.

Nous arrivons à Puerto Montt, grande ville où nous avons l’impression d’être parachutés dans un autre monde.

Nous y retrouvons Marie et Olivier avec qui nous ne cessons de nous dire au revoir et Marie et Yoan, cyclistes Suisses partit d’Alaska. Je n’ai pas besoin de vous dire, le courant passe de suite mais malheureusement nous n’avons plus beaucoup de temps…Quant à eux, ils prennent le bateau et vont également pédaler ensemble sur la Carretera dans le sens nord – sud.

Nous leurs passons le flambeau en quelque sorte, symbole fort pour nous en cette fin de voyage…

Devant nous, la remontée du Chili en passant par le volcan Villarica et son village hyper touristique de Pucon, puis notre dernier passage en Argentine pour rejoindre les chutes d’Iguazu qui sont très très loin encore…

Nous vous donnons rendez vous dans une atmosphère beaucoup plus chaude où les chutes d’Iguazu sont à la hauteur des kilomètres à faire…

Print Friendly
Cette entrée a été publiée dans Chili, parcours. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

7 réponses à la Carretera Austral, une bouffée de nature

  1. Betty dit :

    Ah, je savais bien que quand même vous alliez faire un petit tour par le Brésil !!! Le portugais est agréable aussi à l’oreille, je ne suis pas « chauvine » parce que je crois que je préfère entendre parler l’espagnol ou alors c’est parce que le portugais ne me parait pas « exotique » !!

  2. Julien Lopez dit :

    J’espère que tout se passe bien au Brésil!! Vous êtes donc à LA fin du voyage! Toute cette grande traversée des Amériques!! Époustouflant! A bientôt!
    Cordialement, Julien Lopez :-)

  3. CHARLES dit :

    Dimanche 27. Nous prenons connaissance de votre blog impressionnant par le récit de votre rencontre avec la Carretera Austral dont nous comprenons que cela vous ait enchantés et produit beaucoup d’émotions devant tant de beauté de la nature. Toujours de magnifiques photos. Heureux de votre joie. Un mail suit pour souhaiter à quelqu’un un joyeux anniversaire… Bisous à tous.

  4. Remi et Jenn dit :

    Vous avez fait un vote pour décider entre Carretera+Iguazu et la ruta 40 ? Vous votez aussi entre un foie gras maison+petrus et un jambon/beurre ?
    Heureusement que le peuple a choisi judicieusement !!
    Des grosses bises à tous !

  5. Janaye dit :

    Free info like this is an apple from the tree of knelewdgo. Sinful?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>